PLUS JAMAIS SANS MES CRAMPONS

Je tiens à vous parler d’un équipement qui est, je pense, un indispensable face aux névés (amas de neige qui, sous l’effet du tassement et d’une alternance de dégels et regels, tend à se durcir et qui se trouve à l’origine d’un glacier. On en trouve encore en été sur les sentiers en dessous des neiges éternelles). Ce petit matériel n’est pas bien onéreux et évite les quelques frayeurs que l’on peut avoir si on est pas équipé de chaussures de montagnes dignes de ce nom avec des crampons adaptés à la neige et au sol verglacé, voire carrément, évite de rebrousser chemin comme j’ai dû le faire sur la randonnée de la Jonction sur le massif du Mont-Blanc, à quelques mètres des 1500 D+, c’est sacrément rageant, je vous l’assure !

Donc, un peu en colère contre moi-même et surtout contre mes chaussures de trail aux semelles carrément émoussées que j’aurais dû changer il y a belle lurette, j’ai couru au Vieux Campeur m’équiper avec des crampons adaptables pour les mettre dans mon sac et les avoir en toute circonstance. Les crampons pèsent un peu moins de 500g et ne quittent plus mon sac de rando ! C’est une sécurité de pouvoir s’aventurer sans crainte sur tous les sentiers sans frissonner à l’idée des passages de névés.

Testé une fois, c’est adopté !
encore un de mes slogans foireux haha

Un monsieur, me croisant en descente dans des névés, le pied pas bien à l’aise sur le sol glacé, en me voyant avec ces crampons aux pieds sur une randonnée à 2500m me dit « Ah la voici l’arme suprême contre les névés, bon cela dit ça fait un peu grand-mère tout de même », j’ai explosé de rire en lui disant que c’est justement sans les crampons que j’ai une démarche de grand-mère sur un sol verglacé ! Effectivement, les crampons offrent une réelle accroche, une vraie sécurité et un pied sûr.

Aller à l’essentiel

Comment choisir ses crampons ?

Le mieux c’est encore d’aller en boutique de sport spécialisée (Le Vieux Campeur, Shop Endurance, Approach Outdoor, Sport 2000,… le choix ne manque pas ! ) avec votre paire de chaussures ou bien de choisir vos crampons sur le net en fonction de la pointure des vos chaussures, bien entendu ce choix sera fait en fonction de votre utilisation, voir juste plus bas les différents types de crampons.

Le vendeur du Vieux Campeur m’a dit que j’avais eu une très bonne idée de venir avec ma paire de chaussures, ainsi on a pu tester directement les crampons sur celles-ci et s’assurer qu’ils sont bien adaptés. C’est ma paire de chaussures Gore-Tex que je mets quand je fais des rando raquettes l’hiver, ma seule paire montante d’ailleurs, je marche toujours en chaussures de Trail sauf dans la neige.

Les différents types de crampons

  • Les crampons de ville : ils sont très fins, 1 cm environ, très discrets aussi, voyez plutôt, ils sont fait comme leur nom l’indique pour marcher sereinement en ville lorsqu’il a neigé, ils ne sont pas adaptés pour la randonnée, c’est un confort, une sécurité pour vos déplacements urbains sans faire du ski sur les trottoirs en allant au boulot !
  • Les crampons forestiers : ceux là sont fait pour la randonnée, pour les névés, les sentiers glissants. Ils ont entre 10 et 12 petits crampons qui offrent une très bonne adhérence sur les sol enneigés et glacés. Il en existe dans différentes marques, voici un exemple. Le plus important est de les choisir bien adaptés à la pointure de votre chaussure, ils doivent bien serrer, en aucun cas avoir du jeu. Il ne faut pas marcher sur la roche avec, ils s’useraient très vite. Leur poids est un critère à prendre en compte, si vous partez en rando en itinérance, c’est non négligeable. C’est très simple à mettre et à enlever. Il suffit de respecter « front/back » notez sur le plastique des crampons. Ils sont vendus dans un étui rigide qui permet de ne pas risquer d’abîmer les autres objets de votre sac à dos.
  • Les crampons d’escalade : ils sont bien plus longs et dentelés que ceux pour la rando. Ceux là sont bien plus lourds et sont fait pour marcher sur des glaciers, escalader sur des surfaces glacées, comme un piolet ils pénètrent dans la glace et offrent une parfaite accroche, voici un modèle. Ils sont donc pour des activités d’alpinisme.

Mon avis sur ces crampons de rando

Au vu de l’enthousiasme de cet article il est facile de comprendre que je suis ravie de ce matériel. Je ne suis pas une grande fan des sentiers glacés à flan de falaise, j’imagine ne pas être la seule ! Ils permettent d’avoir un pied assuré, une aisance sur les sentiers enneigés verglacés. Sur la glace pure il faudra par contre passer sur des crampons d’escalade, ils ne s’enfoncent pas suffisamment pour. Ils sont vraiment fait pour la randonnée sur des sentiers où l’on croise des névés, ils offrent un réel confort et permettent de passer partout. Je ne partirai plus en rando au dessus de 2000m sans cet accessoire qui selon moi est indispensable. Il offre une vraie sécurité. Je compte faire le fameux TMB (tour du Mont-Blanc), ils auront toute leur place dans mon sac.

Cet article vous a été utile ? A répondu à vos interrogations ? Vous a aidé dans le choix de votre équipement ? Vous auriez besoin de plus d’infos ?
Dirigez-vous vers les commentaires !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :