POWERTEC 6 – ULTRALIGHT – TREK EN AUTONOMIE

Voici le test du panneau solaire Powertec 6w que j’ai choisi pour m’accompagner en trek pour être en totale autonomie. Un panneau qui inspire confiance et ultraléger.


Powertec, la technologie Sunpower

Les panneaux Powertec sont dotés de cellules solaires de la marque Sunpower, qui est, de loin, la marque star du marché de l’énergie solaire. Les panneaux solaires sont certes un peu plus chers que chez la concurrence mais ont un rendement supérieur et un gage de qualité, en effets ces panneaux Powertec se disent de qualité professionnelle.
Petite anecdote de trek : avant d’investir dans mon panneau j’ai voulu tester avec un petit panneau commandé sur AliExpress. Malheureusement pour moi, ce panneau s’est cassé en 3 jours à peine sur le dessus de mon sac, ce qui m’a valu une semaine à squatter 2h par jour les bars sur mon chemin. Une mauvaise expérience qui m’a poussée à investir dans du haut de gamme pour marcher l’esprit tranquille et être totalement autonome lors de mes treks. J’avais heureusement déjà épluché le marché du panneau solaire pour la randonnée et je savais déjà quel modèle j’allais acheter. J’ai donc commandé le jour même de la casse le Powertec 6W pour continuer mon aventure sur Compostelle l’esprit libre et autonome.

Achetez chinois, achetez deux fois ! Dictons Guyanais !

Ce qu’il faut savoir sur la recharge solaire

  • On ne charge au grand jamais un appareil électrique directement relié au panneau solaire. Les panneaux nomades pour la randonnée sont équipés d’une fiche USB qui va délivrer l’énergie vers une batterie externe et uniquement vers une batterie. Cette dernière sert en fait de batterie tampon avec vos appareils fragiles. En d’autres termes : il vaut mieux abîmer une batterie par des recharges douteuses que la batterie de son smartphone. Effectivement, un panneau solaire restitue plus ou moins d’énergie selon l’ensoleillement, du coup on parle d’un flux discontinue, ce flux n’étant pas constant il endommagerait les appareils types smartphones, tablettes … qui ont besoin d’un flux pur sinusal. Pas besoin de rentrer dans les détails, c’est un fait indiscutable.

    Donc, on résume et simplifie.
    On recharge sur le panneau solaire uniquement une batterie externe, c’est qu’une fois que celle-ci sera débranchée du panneau que l’on pourra l’utiliser pour recharger son appareil sensible sans danger pour celui-ci (smartphone, tablette, montre connectée…)
  • L’orientation du panneau
    Sur le dessus du sac à dos à plat, ça fonctionne très bien, voire un chouya incliné, mais pas trop. Le panneau de powetec dispose d’une petite diode qui sert de témoin de charge. Rouge : le panneau produit de l’électricité, Bleu : il fournit entre 50 et 75%, Vert : il génère le maximum. C’est très pratique, on se rend compte que l’inclinaison joue un rôle important. On passe du bleu au vert en orientant correctement son panneau.
  • La batterie externe
    Certaines personnes se plaignent des panneaux solaires dans les commentaires en disant que si un nuage passe la charge ne reprend pas, il faudrait alors débrancher et rebrancher pour que ça recharge à nouveau. Si je ne me trompe pas, ce phénomène ne serait pas dû au panneau mais à la batterie. J’ai testé avec une batterie Ravpower et une Anker, les deux redémarrent sans avoir besoin de rebrancher. Ouf, ce serait ingérable en randonnée lorsque l’on passe sous des arbres et que l’on est constamment en mouvement.

Le panneau semi-rigide Powertec 6w

Bon, oui, il coûte plutôt cher : 125€ pour un petit panneau de 6w on peut le dire : ça fait mal. Mais il est fait pour le trek ! L’ultra light allège autant le porte monnaie que le sac et c’est rien de le dire, les fabricants l’ont bien compris et en profitent pas mal ! Cependant, en comparaison avec le petit panneau d’Aliexpress à 15€ la différence dans la prise en main est flagrante, il est robuste, la connectique est solide, il ne fait pas du tout cheap bien au contraire, la confiance est déjà gagnée avant même de l’avoir testé.
Voici ses caractéristiques :

  • Ultra léger 130g, semi-rigide, résistant à l’eau (étanche éclaboussure et immersion) et dit incassable (matériaux résistants et conditions extrêmes)
  • Se fixe sur le sac par 4 oeillets de fixation
  • Dimensions : 26cm x 16 cm X 2 mm d’épaisseur
  • Connectique : 1 port USB type A > puissance : 5.3W
  • Voltage nominal : 5.2V
  • Intensité : 1000mA
  • Equipé du témoin de charge pour faciliter l’orientation
  • Garantie 3 ans
  • Cellules SunPower à très haut rendement ≤ 20%
Le test par le Youtuber JR, passionné de matos de trek

Mon utilisation, efficacité

Je le laisse toute la journée sur mon sac, je le fixe avec des épingles à nourrice et du scoubidou ^^
Je ne me préoccupe pas de le retirer du sac et l’orienter lors des pauses. Il est connecté en continue à ma petite batterie externe Anker de 10 000 mAh très légère elle aussi. 180g. Soit 310g pour mon autonomie solaire en trek.

Mon smartphone, le Huawei P30, est doté d’une batterie de 3000mAh, je peux donc avec la batterie le recharger 2.8 fois environ. Avec ce système de recharge, je peux recharger chaque soir mon téléphone sans me trouver en rade. Je ne suis jamais en manque d’énergie, sachant que je ne vide pas la batterie de mon téléphone au quotidien. JR dans sa vidéo dit qu’il recharge de 80% son téléphone en 7h de charge. C’est long, oui ! Mais c’est 130g. Pour plus de rendement il faut se diriger vers du 21w, ça pèse tout de suite plus lourd ! Je pense notamment au panneau Big Blue 21W qui est très bien noté et semble être un très bon achat, mais qui à lui seul pèse 600g, presque le poids de ma tente ! Tout est une histoire de choix ! Si je devais avoir ce poids en plus, je ferai l’effort de ne pas utiliser mon smartphone.

Personnellement, le panneau de 6w me convient très bien, il est très léger, il reste accroché sur le dessus de mon sac, je m’en occupe pas, le soir je débranche ma batterie et je peux tranquillement recharger mon tel. J’avoue que regarder un petit épisode de sa série en bivouac après une grosse journée de marche c’est sacrément agréable ! Je ne suis jamais à court d’énergie en trek et c’est tout ce que je lui demande ! Je précise que j’ai testé ce panneau sous un soleil de septembre entrecroisé avec des jours pluvieux, oui 2021 est une année capricieuse ! Soit 1 semaine d’autonomie avec une batterie 10 000mAh et un panneau solaire 6W dans des conditions mitigées et aucun stress. J’utilise tout de même pas mal mon téléphone puisque je bouquine dessus le soir, fait des recherches internet, utilise par moment mon GPS pour chercher des fontaines, toilettes publiques, supermarchés, voire mon chemin si j’ai zappé une balise, écoute des podcasts… Donc le soir, généralement la batterie est entre 30 et 40%.

J’espère vous avoir été utile, si vous avez des questions c’est en dessous que cela se passe, je me ferai un plaisir de prendre le temps de répondre à vos commentaires 😉

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :