COMMENT DEBUTER EN RANDONNER


Randonner, marcher
Un plaisir avant tout, pas du marketing

Tout d’abord j’annonce la couleur.
NON, NON et NON, il est inutile de se ruiner pour commencer à randonner.

Randonner cela veut juste dire aller se promener dans la nature.

Alors on laisse de côté tous ces sites qui vous vendent 1000 équipements, faisant croire qu’il est impossible d’aller marcher sans les dernières chaussures et vêtements de telle ou telle marque spécialisée.

Évidemment, je ne vais pas vous dire d’aller marcher en talons aiguilles, mais il y a une marge entre la paire de Gore tex à 300Euros et la paire de baskets classique d’entrainement. Le tout, est juste de vous assurer qu’elles ne vous blessent pas au niveau des talons et des orteils.

EQUIPEMENT DE BASE

Personnellement, j’utilise pour randonner mes vêtements de running, ce sont des tissus techniques qui sont très légers, sèches très vite et évite une transpiration excessive pendant l’effort. C’est parfait pour randonner. Les vêtements de randonnée sont équivalent.

Je superpose les couches, la fameuse technique des 3 couches, ce que j’appelle faire l’oignon ! Un sous-vêtement en laine de Mérinos par temps froid, un sweat à manches longues pour tenir chaud mais léger et respirant et un coupe vent. Le coupe vent étanche, déperlant, est un vrai indispensable !


Chaussures
Profitez des soldes

Pour le chaussant, si vous vous mettez à marcher régulièrement, il faudra tout même penser à investir afin d’être confortable et sécure.

Petite astuce : profitez des soldes pour vous équiper.

Il est important d’être confortable à ce niveau là pour éviter les blessures.

Ne commandez pas vos chaussures en ligne, si possible allez en magasin, essayez. D’une chaussure à l’autre l’expérience peut être très différente. Certaines sont très souples quand d’autres seront très amorties et rigides.
Il n’est pas rare que votre pointure soit au dessus de celle de vos chaussures de ville également.

Habituée à une course aérienne et à des chaussures très souples, j’aime avoir le pied léger, avec le moins d’amorti possible, tout en ayant une adhérence à la pierre par de légers crampons. Pour moi les chaussures de Trail étaient le meilleur choix.

C’est avec l’expérience, petit à petit que vous trouverez ce qui vous ira le mieux.

Dans les magasins de sport spécialisés, les vendeurs sont souvent eux mêmes embauchés car ils sont pratiquants, ils sont souvent de très bons conseils.


Commencer léger
Petites balades agréables

Le but du jeu est de couper avec le quotidien, prendre du plaisir à s’éloigner du bruit des villes pour le troquer avec le chant des oiseaux, le sifflement du vent dans les feuillages… Se détendre, profiter.

Pour commencer à randonner, faites de petites balades avec votre tenue de yoga, de squash, de course, peu importe. Il m’est arrivé de grimper, à l’improviste, un dénivelé de 1000m en sneakers, short en jean et débardeur coton ! Il n’y a rien de dingue à cela !

Lancez-vous dans de petites rando, seul ou avec des amis, voire passez par le groupe Facebook de votre région ou « j’ai rando mais pas solo » pour trouver des gens avec qui vous pourrez découvrir ce plaisir simple de la marche.

Quelques règles de bases en rando

Il n’est malheureusement pas rare de voir des gens s’égarer. Avant de s’aventurer dans la nature pour quelques heures, quelques règles de bases sont à respecter.

1. Faire une rando existante, trouvée sur un site dédié où il y a le topo, la carte IGN : carte des sentiers balisés. Ex : Visorando, Altitude Rando, J’ai Rando mais pas solo

2. Connaître les balises de la FFR (Fédération Française de randonnée) pour s’orienter et de ne pas s’égarer.

Avertir un proche du lieu de marche

3. Choisir des randonnées faciles avec de faibles dénivelés pour commencer


4. Partir avec de l’eau, un peu de nourriture et un Kawaï, été comme hiver.


APP de rando
Choisir sa rando, s’orienter

Je procède toujours un peu de la même manière pour mes rando. Je cherche généralement les lieux à visiter dans le coin où je me trouve, les sites des régions débordent généralement d’idées sur les lieux à voir.

Je cherche sur Visorando, application très pratique qui regroupe un très grand nombre de randonnées, donne les kilomètres, la difficulté, le dénivelé, la carte IGN… Cela permet de savoir dans quoi on s’aventure.

Ou bien je cherche sur Altituderando, un autre site où je trouve des randos qui me correspondent mieux généralement.

Si la rando est difficile, s’il est précisé qu’il y a besoin d’une boussole, je m’en équipe évidemment, mais je vais aussi faire un tour sur le site Géoportail pour faire une capture d’écran de la carte IGN, il m’est arrivé par sécurité de faire mon tracé, à main levée sur le téléphone.



Premiers soins
De l’eau

Une fois la rando trouvée, dans son sac, de l’eau, minimum 1,5L et une mini trousse de soin en cas de pépin. C’est tout ! Voilà, Pas besoin d’en faire une montagne ^^

Devenu accro ?

Vous verrez, que très vite, ces coupures natures du week-end sont si agréables que vous y retournerez certainement avec plaisir. Dans ce cas, il sera utile de s’équiper en fonction de vos besoins.

Publié par emnatsu

Illustratrice jeunesse, blogueuse voyage, aide-soignante... Que d'étiquettes ! Le tout est de se sentir en vie et d'en profiter au maximum.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :