RANDO RAQUETTES A LA STATION DU GRAND ECHAILLON

Station ski de fond/
Grand Echaillon

Rando au dessus de Léoncel dans le Vercors.
A travers champs enneigés et pistes de ski de fond jusqu’au Pas de Chauvet et col de la Bataille qui offrent de superbes panoramas.

Randonnée conseillée par un sportif amoureux de son « pays », qui me l’a indiqué car selon lui le chien est autorisé, en effet je n’ai pas croisé de panneaux m’indiquant le contraire, il s’est éclaté dans la neige !

Rando de 8km en raquettes à neige en hiver
, niveau facile
2h30/3h en profitant du paysage.
Dénivelé max 1400m. 450m dénivelé +

Il est tout à fait possible de partir de la station de ski de fond du domaine du Grand Echaillon et de faire le parcours en raquettes ou ski.

Personnellement j’ai préféré partir de la Vacherie, dans la vallée, juste avant le village de Léoncel. J’ai garé la voiture en bas du chemin forestier qui monte à la bergerie du Grand Echaillon, le chemin grimpe assez fort à travers bois. Petit à petit se dégage la vue sur la vallée.

En haut, prendre à droite de la bergerie suivant le balisage raquettes (pointillés jaunes sur le plan). Il coupe à travers champs et forêt jusqu’à rejoindre la piste de ski de fond. De là, le Pas de Chauvet est à quelques coups de bâtons. Panoramique sur Léoncel et la vallée.

En revenant sur vos pas, le chemin raquettes vous mène à travers champs vers le col de la bataille. Suivre la clôture.

Le plateau du Col de la bataille offre un panoramique superbe en 360°

Il m’était impossible de résister à couper et grimper tout droit pour voir le paysage qui se cache derrière.

Une fois la piste de ski de fond à nouveau empruntée, il est possible de faire un grand tour et revenir à la station ou à la bergerie, selon le point de départ. Le domaine est très bien fléché, avec le plan il est très facile de choisir son itinéraire.

Pour cette rando, le chien étant mouillé et le vent soufflant fort j’ai préféré revenir légèrement en arrière et couper par le ravin de Pissenible pour regagner la bergerie et le chemin forestier jusqu’à la voiture.

Presque arrivée à la voiture, j’ai eu l’incroyable surprise et bonheur de voir un chamois qui devait descendre s’abriter du vent et chercher de l’eau vers la vallée. C’est l’avantage d’avoir emprunté ce chemin forestier désert en cette période. Il a malheureusement fuit trop vite avant d’avoir le temps d’attraper l’appareil photo.

Une rando familiale, un lieu qui a conservé son charme sauvage, très peu de monde sur les pistes.

Le domaine du Grand Echaillon est un petit havre de paix dans la neige, bien loin des grands boulevards des grandes stations.

Publié par emnatsu

Illustratrice jeunesse, blogueuse voyage, aide-soignante... Que d'étiquettes ! Le tout est de se sentir en vie et d'en profiter au maximum.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :