TOUT QUITTER, LA VANLIFE

Photo de Nubia Navarro


Est-ce un choix un peu fou ? Est-ce être toqué de ne pas réussir à être heureux dans une vie routinière ? Est-ce être en marge ? Ou est-ce simplement être humain ?

Il y a des tas de questions qui se bousculent face à la vie actuelle. Depuis quelques temps, je suis tombée sur des chaînes Youtube où des personnes montrent comment elles ont fait le pari de tout quitter pour recommencer, un peu comme un reboot de vie sans revenir à la version d’usine. Un rejet des conventions, un rejet fort du métro boulot dodo, un rejet marqué de la servitude du salariat.
Ce qui ressort de cette démarche est ce désir profond de fuir un système consumériste. Un peu comme si celui-ci nous consommait dans notre âme d’animal bafoué. Comme si l’être humain avait muté, transformé en robot acheteur. Vas travailler, épuises-toi et récompenses toi par du matériel ! Combien de fois entendons-nous dans les couloirs au boulot : « Je suis crevé, je bosse tellement que les week-ends je n’ai plus le temps de profiter de rien, il faut faire le ménage, s’occuper des enfants, je vis à 300 à l’heure, alors j’ai craqué, pour me récompenser, je me suis offert le dernier iPhone. » Ce n’est qu’un exemple parmi tant d’autres. En est-on réellement arrivé à un point où notre vie se résume à tous les matins se lever hyper tôt, foncer dans la salle de bain, enfiler au moins une fringue à l’envers car fatigue oblige, se maquiller en coup de vent, faire un brin de toilette, attraper sa veste, pour partir s’engouffrer dans des wagons bondés quelques minutes, voire une éternité dans l’effluve nauséabonde des parfums et après-rasages en tous genres, avant de placarder le masque du salarié parfait.

A-t-on réellement besoin du dernier iPhone ? Rêvons-nous vraiment d’avoir les dernières sneakers à la mode, le dernier parfum Yves-St-Laurent ? Est-ce vraiment pour ce genre de choses que nous nous épuisons à troquer notre sommeil et notre temps qui pourrait être libre et heureux ?

N’y a-t-il pas une erreur quelque part ? Dans un schéma pareil où se situe le plaisir ? Les vraies envies ? Et tout ce stress accumulé…

C’est dans ce questionnement, qui me trotte en tête depuis si longtemps, que j’ai fini un peu inconsciemment par tomber sur ces chaînes Youtube. Chaînes de personnes inconnues qui lâchent tout et troquent leur maison, leur TV, leur iPhone, leur canapé et leur lit confortable pour vivre dans un camping car, un Van ou même une voiture aménagée. Chacun y va avec ce qu’il est est capable de supporter comme « dé-confort » ou « inconfort ».

Sont-ils les Hippies des temps modernes ?

 

Publié par emnatsu

Illustratrice jeunesse, blogueuse voyage, aide-soignante... Que d'étiquettes ! Le tout est de se sentir en vie et d'en profiter au maximum.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :