Johatsu, la tête dans les étoiles

Johatsu

Lire ou écouter/


C’est sur un coup de tête que ce blog s’est lancé, sans avoir un vrai projet derrière la tête. Une nuit d’insomnie de plus, j’occupe mes heures naviguant dans le vide et croise la route de Johatsu, ce rêveur des temps modernes.
Le « tsu » qui suit mon pseudo est un clin d’oeil à ce penseur.

« Johatsu », au Japon désigne ces cent mille personnes qui disparaissent dans la nature chaque année, ils plaquent tout, laissent derrière eux maison, proches, travail … A la quête d’un retour à la nature, une quête spirituelle, se retrouver seul avec soi-même.


« Le bonheur après tout, est une activité originale »

Johatsu décide, il y a 3 ans, de tout plaquer. Il quitte tout, emploi, appartement, amis, famille, pour partir sur la route dans une Kangoo aménagée, il fuit ce qu’il appelle « le plateau ». Représentation de la routine : où nous ne sommes pas vraiment heureux, mais pas vraiment tristes non plus. Elle est confortable, bizarrement rassurante, mais monotone cette routine. Il est dur de faire exploser le quotidien. Pour partir où ? Pour faire quoi ? A la recherche de quoi ? Avec quel argent ? Quelle sécurité ? Dans quel but ? Atteindre la liberté ?

Alors une nuit, il se retrouve à partir, avec sa propre représentation de la vie qu’il compare à une randonnée, il y a les gens du plateau et les quelques autres qui osent affronter les crêtes. Ceux qui partent vers nulle part, un peu perdus, mais avec le rêve fou de vivre sans filet, se jeter du haut de la falaise et attraper tout ce qu’il y a à prendre.
« Ceux qui vivent les crêtes, c’est ceux qui ont acceptés de prendre le risque, prendre le risque de vivre… vivre fort… Tu t’imagines toi sur les crêtes ? Partir avec ton sac à dos, plein de rêves dedans, et puis c’est tout… »

 

 

Je souhaite lui dire au combien je suis touchée, chamboulée, bouleversée par ses vidéos. Je devrais même dire, bousculée. Voilà des mois, que dis-je des années, que je me suis rangée tant bien que mal, camouflée dans mon imposture, mélangée aux gens du plateau.

Il fallait rentrer dans le rang, la vie sur les crêtes, c’est un peu la vie comme je l’ai toujours connue, pas facile, mais entière. Puis un jour, il a fallu redescendre. C’est un trop plein de blessures, la vie sur les crêtes c’est un peu comme naviguer à vue, le problème c’est qu’on est sans cesse à contre courant et pas à l’abri de se retrouver échoué par une vague sans pitié.

J’ai cru à ce moment là que c’était cela devenir adulte. Et les années passent, les sourires sont proscris depuis tant de temps. Je suis sur le plateau, camouflée dans mon imposture. La vie semble s’écouler sans réel mordant.

Johan, par ses réflexions, ses décisions, ses choix, fonce dans la vie. Il est à la recherche de quelque chose, au départ il ne sait pas vraiment de quoi, après tout, j’imagine qu’il cherche juste pour le moment à se sentir en vie, atteindre peut-être une sorte de paix intérieure ?

 

Astronomie de rue

Ce porteur de rêve est passionné d’astronomie, il transporte avec lui dans sa toute petite maison mobile un télescope et va de ville en ville à la rencontre des autres pour leur expliquer à quel point la vie est magique, pour dire que oui tout est relié. La vie, le temps, les astres, nous, la nature…

J’espère que cet amoureux de la vie nous offrira encore beaucoup de vidéos et de réflexions. Pour le moment, il semble prendre une petite pause. A bientôt Johan 🙂

 

Images et vidéos appartenant à Johatsu, avec son autorisation

 

Publié par emnastu

Jeune blogueuse amoureuse de nature et d'évasion par le voyage. Je partage à travers mon blog mes lieux d'aventure, en voiture aménagée, sous une tente, à la journée, dans l'espoir que cela vous donne envie de partir faire un tour et de construire une vie plus légère et plus proche de la nature !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :